René Magritte Biographie

  • Joseph Wood
  • 0
  • 5209
  • 1182
René Magritte était un artiste surréaliste belge, connu pour ses images spirituelles et stimulantes et son utilisation de graphiques simples et d'images quotidiennes..

Qui était René Magritte?

René Magritte était un artiste né en Belgique, connu pour son travail sur le surréalisme et ses images stimulantes. Après avoir fréquenté une école d'art à Bruxelles, il a travaillé dans la publicité commerciale pour subvenir à ses besoins tout en expérimentant sa peinture. Dans les années 1920, il commence à peindre dans un style surréaliste et se fait connaître pour ses images pleines d'esprit et son utilisation de graphiques simples et d'objets de la vie quotidienne, donnant un nouveau sens aux choses familières. Avec une popularité qui a augmenté au fil du temps, Magritte a pu poursuivre son art à temps plein et a été célébré dans plusieurs expositions internationales. Il a expérimenté de nombreux styles et formes au cours de sa vie et a eu une influence primordiale sur le mouvement pop art.. 

Jeunesse

René François Ghislain Magritte est né à Lessines, en Belgique, le 21 novembre 1898, il était l'aîné de trois garçons. Les activités de fabrication de son père permettaient parfois à la famille de vivre dans un confort relatif, mais les difficultés financières constituaient une menace constante et les obligeaient à se déplacer régulièrement dans le pays. Le jeune monde de Magritte a subi un coup beaucoup plus destructeur en 1912, lorsque sa mère s’est suicidée en se noyant dans une rivière.

Magritte a été réconforté par la tragédie dans les films et les romans, notamment par la peinture. Ses premières œuvres survivantes de cette époque ont été réalisées dans le style impressionniste. Cependant, en 1916, il quitta son domicile pour Bruxelles où il étudia pendant deux ans à l'Académie Royale des Beaux-Arts. Bien qu’il soit finalement peu impressionné par l’institution, il est néanmoins exposé aux styles émergents tels que le cubisme et le futurisme, qui modifient considérablement l’orientation de son travail. En effet, de nombreuses peintures de Magritte datant du début des années 1920 ont une dette évidente envers Pablo Picasso..

Les origines de Magritte's Carrière artistique

En 1921, Magritte commença son service militaire obligatoire pendant un an avant de rentrer chez lui et d'épouser Georgette Berger, qu'il connaissait depuis son enfance et avec laquelle il resterait toute sa vie. Après un bref passage dans une fabrique de papiers peints, il a trouvé un travail en tant qu’affiche indépendant et concepteur de publicité tout en continuant à peindre. À cette époque, Magritte a vu le tableau La chanson de l'amour par le surréaliste italien Giorgio de Chirico et a été tellement frappé par son imagerie qu'il a envoyé son propre travail dans la nouvelle direction pour laquelle il allait devenir connu.

En plaçant des objets banals comme des chapeaux de melon, des pipes et des rochers dans des contextes inhabituels et des juxtapositions, Magritte a évoqué des thèmes de mystère et de folie pour défier les suppositions de la perception humaine. Avec des travaux préliminaires tels que Le jockey perdu et L'assassin menacé, Magritte est rapidement devenu l'un des artistes les plus importants de Belgique et s'est retrouvé au centre de son mouvement surréaliste naissant. Mais quand son premier one-man show en 1927 à la Galerie le Centaure fut mal reçu, un Magritte découragé quitta son pays natal pour la France..

'La trahison des images'

Installé à Paris, dans la banlieue de Perreux-sur-Marne, Magritte a rapidement cédé aux lumières et aux pères fondateurs du surréalisme, notamment l’écrivain André Breton, le poète Paul Éluard et les artistes Salvador Dalí, Max Ernst et Joan Miró. Au cours des prochaines années, il a réalisé des œuvres importantes telles que Les amoureux et Le faux miroir et a également commencé à expérimenter avec l'utilisation du texte, comme on le voit dans sa peinture de 1929 La trahison des images.

Malgré les progrès réalisés par Magritte dans son art, il n'a pas encore rencontré de succès financier important. En 1930, lui et Georgette rentrent à Bruxelles où il crée une agence de publicité avec son jeune frère Paul. Bien que les demandes de leur studio ne laissent que peu de temps à Magritte pour son propre travail au cours des prochaines années, l’intérêt pour ses peintures commence à s’intensifier et il vend bientôt suffisamment pour pouvoir laisser son travail commercial derrière.

Le surréalisme en plein soleil

À la fin des années 1930, la nouvelle popularité de Magritte se traduit par des expositions de son travail à New York et à Londres. Cependant, le début de la Seconde Guerre mondiale allait bientôt changer le cours de sa vie et de son art. Sa décision de rester en Belgique après l'occupation nazie a provoqué une scission entre lui et André Breton, et les souffrances et la violence causées par la guerre l'ont amené à s'éloigner des humeurs souvent sombres et chaotiques du surréalisme. & # x201C; Contre le pessimisme généralisé, & # x201D; "Je propose maintenant une recherche de la joie et du plaisir", a-t-il déclaré. & # x201C; Des œuvres de cette période, telles que Le retour de la flamme et La clairière, démontrer ce changement, avec leurs palettes plus lumineuses et leur technique plus impressionniste.

Après la guerre, Magritte a finalisé sa rupture avec la branche du surréalisme de Breton quand il a signé, avec plusieurs autres artistes, un manifeste intitulé "Le surréalisme en plein soleil". Une période d’expérimentation durant laquelle Magritte a créé des peintures criardes et provocantes a suivi avant de revenir à son style et à son sujet plus familiers, notamment une réimagination de sa Jockey perdu, peint la même année que sa première exposition personnelle à Paris.

'Le domaine enchanté' et 'Le fils de l'homme'

À l’arrivée des années 1950, Magritte jouit de l’intérêt international actuel pour son travail et poursuit son travail prolifique. En 1951, il est chargé de peindre un cycle de peintures murales pour le casino de Knocke-le-Zoute, ville située sur la côte belge. Achevé en 1953 et intitulé Le domaine enchanté, elles étaient une célébration de certaines de ses images les plus connues. D'autres commandes en Belgique ont suivi, ainsi que de grandes expositions de son travail à Bruxelles et de la galerie Sidney Janis à New York. Parmi ses œuvres les plus importantes de cette période figurent les peintures Golconda et La clé de verre. Il a également introduit la pomme désormais emblématique dans son travail, notamment en 1964. Le fils de l'homme.

Vie ultérieure et héritage

En 1963, malgré le diagnostic de cancer du pancréas, Magritte put se rendre à New York pour une rétrospective de 1965 de son travail au Museum of Modern Art. Magritte a également exploré d'autres médias au cours de cette période, réalisant une série de courts métrages mettant en vedette sa femme, Georgette, ainsi que des expériences de sculpture. Après une longue période de maladie, le 15 août 1967, Magritte meurt à l'âge de 68 ans. Son travail exerce une influence primordiale sur des artistes pop tels que Andy Warhol et est depuis célébré dans de nombreuses expositions à travers le monde. Le musée Magritte a ouvert ses portes à Bruxelles en 2009.




Personne n'a encore commenté ce post.

Biographies de personnages célèbres.
Votre source d'histoires réelles sur des personnages célèbres. Lisez des biographies exclusives et trouvez des liens inattendus avec vos célébrités préférées.